Les Ludovores

Historia

Auteur : Marco Pranzo

Editeur : Gigamic

Age : 12 ans

Nombre : 1 à 6 joueur(s)

Durée : 3 heures

Historia

Historia vous propose de faire vivre une civilisation. depuis la découverte du feu jusqu'à la conquête spatiale en quelques heures. Bien évidemment. un tel jeu ne s'adresse pas à des néophytes car il regorge de possibilités qui vont demander réflexion et planification. Le développement de votre civilisation va se faire de façon abstraite. notamment via le développement de vos capacités de combat et de vos technologies que vous allez pouvoir suivre sur un tableau récapitulatif.

Au départ. les joueurs commence à l'âge du feu. Leur pion de civilisation est tout en bas dans le coin gauche du plateau. Ensuite. en développant le combat. ce pion va monter et. en développant la technologie. il va aller sur la droite. Il y a 16 niveaux de progression d'un côté comme de l'autre. De plus en atteignant certains niveaux. notamment en technologie. les joueurs vont bénéficier d'avantages qu'ils garderont pour le reste de la partie.

La partie s'étale sur 3 grandes époques. elles-mêmes divisées en 4 tours. chaque tour lui-même divisé en plusieurs phases correspondant aux actions des joueurs. Ces actions vont se concrétisées à l'aide de cartes d'action. chaque joueur disposant du même set de cartes dont nous allons voir le fonctionnement. A noter que les joueurs disposent de pions qui servent à activer les cartes actions. Ces pions sont très peu nombreux (deux au départ) et les joueurs vont en récupérer deux supplémentaire à chaque époque sachant que ces même cubes serviront à se développer sur une petite carte du monde pour récupérer des points de victoire deux fois par époque. Chaque carte à deux niveaux d'utilisation. le deuxième étant disponible lorsqu'un joueur atteint un certain niveau de technologie. différent pour chaque carte action.

Les cartes :

Obtenir une merveille : en utilisant un cube on peut choisir une merveille parmi celles qui sont disponibles. Celles-ci évoluent en fonction des époques et donnent des bonus au cours du jeu. en points ou en actions. Le deuxième niveau de la carte permet de prendre deux merveilles pour trois cubes dépensés.

Augmenter d'un niveau le combat pour un cube ou de deux niveaux pour trois cubes.

Augmenter d'un niveau la technologie pour un cube ou de deux niveaux pour trois cubes.

Se déplacer : prendre un cube et le mettre sur la carte du monde dans une zone qui touche une zone où on a déjà un cube. Au niveau supérieur. cette carte permet de se déplacer n'importe où sur la carte du monde grâce à la navigation.

Profiter des technologies des autres : si on touche une autre civilisation sur la carte du monde mieux développée technologiquement. on peut augmenter notre niveau de technologie de un. en donnant deux point de victoire au joueur correspondant. Au niveau supérieur. cette carte ne donne qu'un seul point de victoire au joueur dont on se sert pour progresser.

Faire une razzia sur un joueur ayant un cube qui nous touche sur la carte du monde et disposant d'un niveau de combat plus faible. Cette action rapporte deux points de victoires ou quatre points de victoire au niveau supérieur.

Faire la guerre : si on dispose d'un pion dans le même territoire qu'un autre joueur et qu'on a un niveau de combat supérieur. on peut éliminer son pion et gagner deux ou quatre points de victoire. On ne peut jamais détruire le dernier cube d'un joueur sur la carte du monde.

Carte tourisme : cette carte est disponible assez tard dans la partie mais permet de gagner des points de victoire supplémentaires à chaque tour.

Production : cette carte permet de récupérer les cubes joués et donc de les réutiliser.

Révolution : cette carte met fin au tour en cours. Elle permet de récupérer une des cartes jouée de son choix. En effet lorsqu'un tour prend fin. si un joueur n'a pas joué la révolution. il ne récupèrera que les deux cartes jouées les plus anciennes. C'est ce point qui rend le jeu si intéressant car. l'ordre dans lequel on va jouer les cartes est primordial dans ce jeu.

Autre détail intéressant : les « civbots ». Il s'agit de joueurs virtuels dont on peut augmenter la force en début de partie selon la complexité que l'on veut mettre dans la partie. Les civbots jouent très bien et sont très agressifs. Ils sont gérés par un set de cartes dédié qui les fait jouer aléatoirement à chaque tour. Cela permet. si on le souhaite de joueur en solo contre le jeu. ce qui est un véritable plus.

Au final. un jeu pour gros joueurs. très intéressant et offrant de multiples possibilités aussi bien contre de vrais joueurs que contre des robots.


Avis des joueurs

Si vous souhaitez vous aussi nous donner votre avis sur ce jeu, n'hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous.


Merci de répondre à cette question (en lettres) pour valider ce formulaire